mardi 6 décembre 2011

Révisons l'histoire de manière ludique: Louis XVI

Louis XVI, l'homme qui ne voulait pas être roi 
Réalisé par Tierry Binisti. 

Synopsis:

"Quinze années versaillaises racontées en trois actes : le temps que Louis XVI découvre le malheur de devenir roi, dans un portrait au scalpel délivré des clichés prévisibles et des frasques familières d'une reine qui a souvent focalisé la lumière sur elle. Un roi de 20 ans sensible aux maux de la France et à l'urgence de réformes profondes. Ce film s'achève avec la fermeture des grilles qui coupent à jamais Louis XVI et sa famille du lieu de pouvoir de la monarchie. Laissant s'écrire ailleurs la révolution, l'emprisonnement, la mort annoncée d'un roi malgré lui..."  Source: Le Figaro.fr




A revoir sur Pluzz.fr




Rendez-vous sur Hellocoton !

Révisons l'histoire de manière ludique: Louis XIV

Versailles, le rêve d'un roi
Réalisé par Thierry Binisti

Synopsis:

"Aux trois femmes qu'aime successivement Louis XIV, correspondent les trois grandes périodes de l'histoire de Versailles : le château des Plaisirs avec Mademoiselle de La Vallière, le château de la Politique avec Madame de Montespan, le château de la Gloire et de l'Embaumement avec Madame de Maintenon. En créant de toutes pièces un «avant-goût du paradis sur terre», Louis XIV donne à la noblesse la passion de Versailles. Il va alors en faire une magnifique prison dorée dans laquelle celle-ci va se trouver enchaînée et entièrement soumise à son contrôle..." Source: Le Figaro.fr




On peut revoir ce documentaire-fiction pendant encore quelques jours (j'espère!) sur Pluzz.fr.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Révisons l'histoire de manière ludique: Louis XI


Ce soir sur France 3 à 20h35:


Louis XI, le pouvoir fracassé
Réalisé par Henri Helman

Synopsis:
"Eté 1483, en Touraine. Un mystérieux messager se présente au château, le vieux Roi accepte de le recevoir, un complot est alors révélé : le souverain doit être assassiné le jour même. Ce sont les propres ministres de Louis XI qui exécuteront le plan mis au point par Louis d'Orléans, le gendre du Roi. Louis d'Orléans, dont le duché résiste encore à la Couronne de France, a décidé d'en finir avec cette politique qui favorise les villes, le commerce, les bourgeois et le peuple, au détriment des seigneurs. Mais Louis XI est rusé..." 



Le hic... je ne capte pas France 3... La poisse.


Edit: Haan! Je ne connaissais pas ce site: Play tv. Il permet de regarder le programme en direct. Je croyais que c'était uniquement possible pour les informations! Du coup j'ai loupé la première heure du film. Zut, zut et re zut !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Du nouveau dans ma bibliothèque crpienne



- Un manuel de mathématiques niveau collège
- Qu'apprend-on à L'école maternelle?
- Qu'apprend-on à L'école élémentaire?
- L'école aujourd'hui  et son Cahier des images n° 24 (décembre 2011) 
sur l'art et la géométrie
- La Classe n°220 (juin-juillet 2011) 
sur les ateliers philo à l'école élémentaire


Pour L'école aujourd'hui et La Classe, il s'agit de numéros gracieusement offerts par les revues. Je vais sûrement m'abonner à une de ces deux revues car ça me permettra d'avoir un premier regard sur les pratiques menées en classe. 






Et voici deux livres de poche que mon adorable libraire m'a offert pour me changer les idées entre les révisions!

- Un roman de Louis Hémon, Lizzie Blakeston
- Un recueil de nouvelles américaines publié chez folio bilingue
(Super! Ça me permettra même de m'entrainer pour le CLES2!)


  • Piers of the Homeless Night de Jack Kerouac
  • How to live on  $ 36,OOO a Year de Francis Scott Fitzgerald
  • The Fourteenth Ward de Henry Miller

Il est chouette mon libraire! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 novembre 2011

Vide dressing n°4: Jupe tailleur Promod, taille 1




Jupe tailleur Promod
Taille 1
Pli devant (cf. photos)
Comme neuve

10e + frais de port
Rendez-vous sur Hellocoton !

True Blood, saisons 1 et 2 en VO à vendre

Je vends le coffret 35e. 
Il contient l'intégralité des saisons 1 et 2 soit 12 dvd.


Attention il s'agit de dvd de zone 1. 
Avant d'acheter, vérifiez que vos lecteurs lisent bien ce type de dvd!

Audio:
- English 5.1 surround
- English 2.0 surround
- Spanish Mono

Le coffret conviendra donc à des amateurs de VO!


Je suis complètement fauchée en ce moment et je dois m'acheter des manuels pour pouvoir bosser mon concours. Je me sépare donc de quelques petites choses...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 novembre 2011

Vide dressing n°1: Cache-coeur Naf Naf, taille S



 


Cache-coeur Naf Naf rayé marron/noir
Très près du corps
Taille S
15e

A vendre sans la fleur



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 novembre 2011

Poche Troc et moi... ça fait quatre mois !

 J'ai reçu 22 livres et j'en ai envoyé 24.
Il me reste 10 points.

Voici les nouveaux venus de ce mois-ci:

                               

                    
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 14 octobre 2011

Instant de nostalgie

Hier j'ai retrouvé de vieilles partitions étudiées lorsque j'étais toute gamine.  J'ai pu constater qu'à cette époque je n'étais pas très amie avec l'orthographe. Relire ces notes et revoir mon écriture d'enfant m'a fait sourire. Je suis tombée sur des paroles qui nous ont probablement été dictées, étant donné les belles fautes commises...

Voilà donc les paroles de l'aria de la cantate "Jesu,der du meine Seele" de Bach (BWV 78) revisitées par mini-moi :

"Tu vas maintenant apaiser ma conscience qui crit crie vengence vengeance contre moi-même.
Oui, ton amour fidel fidèle, vat va descendre en elle. 
Parce que ta parole me dispence dispense l'esperance. (Les accents étaient facultatifs) 
Lorsque les chrétiens croient en toi, nul ennemi ne saurai saurait jamais les arracher de tes mains."

J'ai également croisé dans le final :

"(...) lorsque le pêchet péché et la mort m'assaillent"
"(...) jusqu'a à se ce qu'il me soit donné"

Vu mon écriture, je devais être au collège (ouille!)

M'enfin... je lisais apparemment la clé de sol, la clé de fa et la clé d'ut. Je déterminais bien les tonalités, les phrases mélodiques, les cadences et je savais même ce qu'était une tierce picarde! Pas mal, non?

Malheureusement j'ai arrêté de bosser sérieusement la musique en arrivant au lycée. Je me suis arrêtée juste avant de passer le diplôme de fin d'études musicales. Aujourd'hui je me dis que j'aurais mieux fait de continuer et de devenir prof de musique. Les priorités changent au fil du temps...

Malgré le sujet pieux de ce cours, je garde de très bons souvenirs des cours de solfège. J'avais ma bande de copains, ma super copine et mon amoureux secret. On avait trouvé le moyen de tricher pour les lectures de notes. Dans les couloirs du conservatoire on faisait des courses sur les genoux, les jambes remontées au niveau des fesses (oui... difficile à visualiser!) Ma super copine me racontait ses histoires amoureuses estivales. Elle m'impressionnait. Trop forte! Elle avait deux amoureux en même temps!


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 12 octobre 2011

PocheTroc et moi... ça fait trois mois !


J'ai reçu 16 livres et j'ai également envoyé 16 livres à d'autres pochetroqueurs depuis le 08 juillet 2011.
J'attends l'arrivée de 3 nouveaux livres.
Il me reste 4 points.

Voici les nouveaux venus de ce mois-ci:

                               


                    

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 9 septembre 2011

Mon coeur de fondant


Je vais vous confier une recette qui vous aidera à faire fondre de plaisir vos invités.

Je l'ai découverte sur le site de Marina, Pure Gourmandise
Merci Marina pour tes fabuleuses recettes!  





::: shopping ( pour 4 petits fondants) :::
- 70g de chocolat noir à pâtisser
- 60g de beurre
- 2 oeufs entiers
- 75g de sucre en poudre
- 30g de farine

::: La recette :::
1. Beurrez l’intérieur de vos moules et placez-les 5 minutes au réfrigérateur.
2. Farinez l’intérieur des moules à leur sortie du frais.
3. Pendant ce temps, faites fondre 70g de chocolat noir à pâtisser ainsi que 60g de beurre coupé en petits dés dans 2 bols séparés.
4. Mélangez les deux préparations pour obtenir une crème lisse.
5. Dans un saladier, fouettez 2 œufs entiers avec 75g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse légèrement.
6.Versez la crème au chocolat, et incorporez délicatement 30g de farine.
7. Versez la préparation dans les moules et laissez-les reposer 1 heure au réfrigérateur.
8. Préchauffez le four à 200°C. Une fois le four chaud, laissez cuire pendant 11 minutes.
9. Laissez tiédir avant de servir vos convives.

::: Quelques conseils :::
Vous pouvez revisiter ce fondant au gré de vos envies.
J’ai caché quelques cerises confites et un carré de chocolat noir au cœur de mon gâteau. Mais vous pouvez aussi ajouter un carré de chocolat blanc, de chocolat au lait, de chocolat à l’orange, des fruits confits, des fruits frais ou encore des cerises à l’eau-de-vie!
Bonne dégustation !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 septembre 2011

PocheTroc et moi... ça fait deux mois!

En 60 jours:

 - J'ai reçu 10 livres:
  • Le Château des Carpathes de Jules Verne 
  • La Voleuse d'hommes de Margaret Atwood
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art d'Eric-Emmanuel Schmitt 
  • Mémoires de porc-épic d'Alain Mabanckou
  • Moi, Tituba sorcière  de Maryse Condé
  • Le Sommeil c'est vital de Gérard Pacaud
  • La Révolte des accents d'Erik Orsenna
  • La Grammaire est une chanson douce d'Erik Orsenna
  • Le Passage de la nuit de Haruki Murakami
  • Dracula l'immortel, Ian Holt

- J'ai envoyé 13 livres:
  • Un Bon petit diable de la Comtesse de Ségur
  • Un Début prometteur de Nicolas Rey
  • Gringoland de Julien Blanc-Gras
  • La Route de Cormac Mc Carthy
  • Le Maître des rêves de Roger Zelazny
  • L'Heptameron de Marguerite de Navarre
  • Dracula l'immortel de Ian Holt 
  • Contes à l'envers de Philippe Dumas
  • Le Meurtre d'O-Tsuya de Junichirô Tanizaki
  • E=MC2, mon amour de Patrick Cauvin
  • Le Magasin des suicides de Jean Teulé
  • Ce crétin de prince charmant de Agathe Hochberg
  • Accès direct à la plage de Jean-Philippe Blondel

- Je dois aller poster 1 livre qui m'a été demandé aujourd'hui même:
  • Les Amants du n'importe quoi de Florian Zeller 

- Je dois recevoir 3 livres d'ici les prochains jours:
  • Le Paysan de Paris de Louis Aragon
  • Anicet de Louis Aragon
  • Et ce sont les chats qui tombèrent de Tom Mc Carthy

- Il me reste 9 points.

- Et ma première filleule s'est inscrite ! Mon petit doigt me dit qu'elle s'appelle Mélusine!
J'espère qu'elle trouve son bonheur sur ce site. :)

Merci beaucoup Mélu d'être passée par mon lien de parrainage. J'espère que tu as bien reçu un crédit de 7 points au lieu de 5 !

By m--adison

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 20 août 2011

L'été arrive, timidement ...





... mais il repart aussi vite. Une heure plus tard, il pleuvait des cordes.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 août 2011

lundi 15 août 2011

Challenge "Année de naissance"

Savez-vous quels livres sont parus l’année de votre naissance?

Le site BibliOZ.com  propose de consulter une liste des best sellers littéraires sortis la semaine de votre naissance. Ces statistiques ont été établis par le New York Times.

Voilà les heureux gagnants d’il y a 25ans, la semaine du 20 avril 1986. J’avais tout juste deux jours !

1 THE BOURNE SUPREMACY Robert Ludlum
2 BREAK IN Dick Francis
3 THE MAMMOTH HUNTERS Jean M. Auel
4 LAKE WOBEGON DAYS Garrison Keillor
5 SEASONS OF THE HEART Cynthia Freeman
6 LIE DOWN WITH LIONS Ken Follett
7 HOME FRONT Patti Davis with Maureen Strange Foster
8 THE HANDMAID'S TALE Margaret Atwood
9 NERILKA'S STORY Anne McCaffrey
10 HIGH JINX William F. Buckley Jr
11 JOANNA'S HUSBAND AND DAVID'S WIFE Elizabeth Forsythe Hailey
12 PRIVATE AFFAIRS Judith Michael
13 TEXAS James A. Michener
14 THE WHITE HOUSE MESS Christopher Buckley
15 PARADISE POSTPONED  John Mortime

Sabbio a eu la bonne idée d’organiser le challenge "année de naissance". Ce  challenge consiste à lire et chroniquer des livres parus l’année de notre naissance :

  • 2 à 4 titres pour les timides
  •  5 à 9 titres pour les explorateurs/trices
  •  10 et plus pour les plus fous/folles d’entre vous

L’année 1986 a été plutôt prolifique. Fluctuat.net a recensé une liste non-exhaustive de 114 parutions que vous pouvez consulter ici. D’autres sorties ont été répertoriées dans un article de wikipedia, .

Je remercie Sabbio pour ces liens. Pour participer à ce challenge, n’oubliez pas de vous inscrire sur son blog,  A l'ombre de [s]on Cannelier !

Le challenge prendra fin le 31 janvier 2012.


Pour ce challenge je pense lire:

- Moi, Tituba sorcière... de Maryse Condé
- L'arrestation de Jean Anouilh
- Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones
- Royaume Magique à vendre de Terry Brooks

- et comme 5eme lecture ?

Vous trouverez les liens vers toutes les participations au challenge sur cette page.

Bonne lecture!

-----------------------------------

Edit du 10 septembre

Pour atteindre la catégorie "exploratrice", je parlerai sans doute du Parfum de Suskind et de l'Appel de la forêt de Jack London. Ces deux livres ont été traduits et publiés en France en 1986 mais leurs publications originales furent antérieures. Le Parfum vit le jour en Allemagne un an auparavant, en 1985. Jack London, lui, publia son célèbre roman, The Call of the Wild en 1903.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 9 août 2011

PocheTroc et moi... ça fait un mois !

Après vous avoir expliqué le fonctionnement de PocheTroc voilà  mon premier bilan mensuel.

En 30 jours:

- J'ai proposé 36 livres à échanger.
- J'ai envoyé 8 livres.
- J'ai réservé 10 livres.
- J'ai reçu 3 livres.
- J'attends l'arrivée de 2 livres supplémentaires.
- 1 échange a été annulé.
- Il me reste 10 points.

Je l'aime ce site.


Heart by Palfras

Rendez-vous sur Hellocoton !

Échangez vos livres grâce à PocheTroc




Depuis juillet dernier je fais partie de la communauté des « PocheTroqueurs ».

PocheTroc est un site qui permet d’échanger des livres  au format poche. N’importe quel livre : les anciens comme les récents.

Pourquoi devenir PocheTroqueur ?

-          Vous n’avez pas un rond pour acheter des livres.
-          Vous possédez Le Malade imaginaire en 10 exemplaires. Vous aimez Molière m’enfin…
-          Votre bibliothèque déborde de livres : des coups de cœur mais aussi quelques œuvres dont vous vous passeriez bien.
-          Vous n’aimez pas jeter vos livres. Grâce à vous ils voleront vers une seconde vie.
-          Vous avez une conscience écologique. A chaque adhésion, le site s’engage à planter un arbre.

Comment ça marche ?

-          Il suffit de mettre en ligne les livres que vous voulez échanger.
-          Lorsqu’un PocheTroqueur souhaite un de vos livres, le site vous envoie ses coordonnées. Il ne vous reste plus qu’à l’envoyer.
-          Vous recevez d’office un crédit de 5 points. Avec ces points vous pouvez commander jusqu'à 5 livres à 1 point, que vous recevez gratuitement. Le prix de votre abonnement est déjà amorti !

Mais où est le piège ?

-          L’adhésion coûte 15,80 euros l’année (soit 1,31 euros par mois !).
1,31 euros par mois qui permettent d’accéder à toute une base d’échange.
-          Les frais de port sont à notre charge. Mais qu’importe, puisque nous restons quand même largement gagnants.
-          Pas de piège à l’horizon !


Alors, qu’en pensez-vous ?


Si vous vous inscrivez via ce lien de parrainage
 vous bénéficierez d'un crédit de 7 points offerts au lieu de 5.
 Cela vous donne la possibilité de recevoir gratuitement 7 livres à 1 point !




Le site: 



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 août 2011

En attendant Godot: quel sens donner à la pièce?

[ Edit: Je tiens tout d'abord à m'excuser platement. Une erreur de frappe s'est glissée dans l'url de ce billet. Samuel Beckett se voit donc dépouillé d'un des deux -t constituant son nom. Toutes les vignettes de recommandation renvoyant vers ce billet se retrouvent affublées d'une faute d'orthographe que je ne peux corriger. Pitié, ne me limogez pas!]


Pièce en 2 actes, publiée en 1952 aux Editions de Minuit.
2 personnages principaux: Vladimir et Estragon.
Ils tentent de "passer le temps" en attendant un mystérieux personnage: Godot.

Dans une lettre à Michel Polac, Samuel Beckett écrit:

Je n'ai pas d'idées sur le théâtre. Je n'y connais rien. Je n'y vais pas. C'est admissible.
Ce qui l'est sans doute moins, c'est d'abord, dans ces conditions, d'écrire une pièce, et ensuite, l'ayant fait, de ne pas avoir d'idées sur elle non plus.
C'est malheureusement mon cas.
[...]
Je ne sais pas plus sur cette pièce que celui qui arrive à la lire avec attention.
Je ne sais pas plus sur les personnages que ce qu'ils disent, ce qu'ils font et ce qui leur arrive. De leur aspect j'ai dû indiquer le peu que j'ai pu entrevoir. Les chapeaux melon par exemple.
Je ne sais pas qui est Godot. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe. Et je ne sais pas s'ils y croient ou non, les deux qui l'attendent. 
Les deux autres qui passent vers la fin de chacun des deux actes, ça doit être pour rompre la monotonie.
Tout ce que j'ai pu savoir, je l'ai montré. Ce n'est pas beaucoup. Mais ça me suffit, et largement. Je dirai même que je me serais contenté de moins. 
Quant à vouloir trouver à tout cela un sens plus large et plus elevé, à emporter après le spectacle, avec le programme et les esquimaux, je suis incapable d'en voir l'intérêt. Mais ce doit être possible.
Je n'y suis plus et je n'y serai plus jamais. Estragon, Vladimir, Pozzo, Lucky, leur temps et leur espace, je n'ai pu les connaître un peu que très loin du besoin de comprendre. Ils vous doivent des comptes peut-être. Qu'ils se débrouillent. Sans moi. Eux et moi nous sommes quittes."
Janvier 1952

J'ai bien du mal à prendre au mot cette lettre de Beckett.
M'enfin... chacun y prendra ce qu'il souhaite. Je pense que cela plairait à ce Grand Monsieur, écrivain quelque peu... décalé.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 juillet 2011

J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne, J-L Lagarce


" J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie
vienne.
Je regardais le ciel comme je le fais toujours, comme
je l'ai toujours fait,
je regardais le ciel et je regardais encore la campagne
qui descend doucement et s'éloigne de chez nous, la
route qui disparaît au détour du bois, là-bas.
Je regardais, c'était le soir et c'est toujours le soir que
je regarde, toujours le soir que je m'attarde sur le pas
de la porte et que je regarde.
J'étais là, debout, comme je le suis toujours, comme
je l'ai toujours été, j'imagine cela,
j'étais là, debout, et j'attendais que la pluie vienne,
qu'elle tombe sur la campagne, les champs et les bois
et nous apaise.
J'attendais." ( incipit, paroles de l'Aînée)

Cette pièce, commandée par le Théâtre Ouvert en 1994 à Jean-Luc Lagarce , est l'histoire d'une longue attente.
Une attente interminable, une attente mise en scène, une attente rejouée, vécue ou imaginée. C'est l'histoire de cinq vies suspendues par l'attente d'un fils et d'un frère.
C'est l'histoire de son retour, un retour tellement silencieux, tellement bruyant, trop bruyant.

"Elles ressassent.
C'est comme une chanson, de longues déclarations l'une à l'autre, le secret de leurs vies, leur légende patiemment construite. Elle se la jouent pour elles-mêmes.
Il y a de longues plaintes. Des colères. Et de très courtes scènes, infimes, deux ou trois mots, comme à peine, un trait à l'encre, ou deux notes." (synopsis de la pièce, avril 1994)


Si vous avez la chance d'être à Avignon en ce moment, vous pouvez assister à la représentation de cette magnifique pièce au Théâtre Notre-Dame jusqu'au 31 juillet 2011. La compagnie l'Instant Précis met à l'honneur la mise en scène de Mathilde Boulesteix

Renseignements et réservations: 

Le site de la Compagnie L'Instant Précis:





Rendez-vous sur Hellocoton !

La Mécanique du coeur, Mathias Malzieu

En parcourant les allées des disquaires mes yeux ont souvent été attirés par une magnifique pochette: celle de La Mécanique du cœur. Je la prenais en mains, intriguée par cette illustration, ce titre, mais je la reposais toujours m'apercevant que c'était l'album du célèbre groupe Dionysos. Je dis bien "toujours" car il n'y a nulle mention du groupe sur la pochette. Ayant une mémoire de poisson rouge, cette information s'effaçait automatiquement de ma cervelle. J'ai pourtant effectué à maintes reprises ce même geste: comme si déjà j'étais prédestinée à lire ce livre, un livre dont je ne ne connaissais pas encore l'existence.





Bien plus tard, en librairie, mon regard a de nouveau croisé cette jolie illustration. Sceptique, je lis la quatrième de couverture:
"Edimbourg, 1874: le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions! Le regard de braise d'une petite andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve..."
Pourquoi pas. Je passe donc à la caisse.
Ce petit bouquin a été plus qu'une surprise: une magnifique découverte. Croqué à toute vitesse, j'en ai savouré chaque page. Je dois bien l'avouer, même si je n'aime pas Dionysos, Mathias Malzieu a du talent. Ses pages, pleines de poésie, d'images improbables, ont su me faire rêver le temps de cette lecture. Ce livre me fait penser à une boîte à musique, un petit écrin que l'on ouvre avec précaution, avec une certaine appréhension, avant d'être hypnotisé par une petite danseuse andalouse: Miss Acacia. Lorsque l'on referme cet écrin, une seule envie: le réouvrir pour s'immiscer dans la danse de Jack, d'Acacia, et du terrible Joe.
Mathias Malzieu nous fait entrer dans un monde merveilleux, dans un conte que l'on déguste de la première à la dernière page.
Il n'y a qu'un seul mot pour qualifier ce livre: magique.
J'ai donc pris la peine d'écouter l'album en entier. Rien à faire, j'y reste totalement imperméable. Durant ma lecture j'imaginais des ambiances à la Jack The Ripper... Je suis bien loin de Dionysos.
Que vous soyez ou non des fans de ce groupe, surtout, n'écoutez pas l'album avant de lire ce livre. Cela gâcherait votre plaisir car les pistes dévoilent bien trop l'histoire. Laissez-vous emporter par l'écriture et vous revivrez l'histoire en écoutant l'album.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes élèves s'habillent en Prada - journal de bord d'une prof épanouie, Nathalie Debans



Avec Nathalie Debans, nous ne sommes plus dans un collège difficile mais dans un lycée huppé du 16è arrondissement de Paris.
La pire des menaces pour ces élèves: "Si tu continues comme ça, tu n'entreras jamais à Henry IV"... Nous sommes dans ce que l'on appelle des "classes dorées", des classes sans réelles difficultés.
Il y a toujours des profs, des élèves, des parents d'élèves... et pourtant nous pénétrons dans deux mondes totalement différents.
Ce livre est bourré de petites anecdotes qui font sourire.
Voici un petit extrait:
"L'élève idéal?
1. Un élève ne rit pas, un élève éclate de rire bruyamment.
2. Parler à voix basse, chuchoter, sont des mots qui ne font pas partie de son vocabulaire.
3. Un élève ne marche jamais à une allure normale dans un couloir. Il court.
4. Il y en a toujours au moins un qui fait tomber sa chaise quand il s'agit de la descendre de la table.
5. Il pense qu'il n'y a que les élèves qui viennent à l'école pour travailler. Nous, on vient pour les martyriser.
6. Un prof est un prof, et c'est tout. Il n'a pas d'amis, pas de famille, pas de parents.
7. Un prof ne pense qu'à travailler, même pendant les vacances.
8. Si un élève à une mauvaise note, c'est forcément parce que le prof le déteste. jamais parce qu'il n'a pas travaillé.
9. Il n'a pas entendu son réveil? Impossible! Ce n'est pas de sa faute mais de la faute aux embouteillages, au bus, à la grève, à ses parents, à la voisine.
10. Un élève ne dit jamais qu'il n'a pas fait son devoir. Il l'a oublié chez lui mais vous juuuuuuure qu'il l'a fait.
11. Un élève ne copie pas! Il a juste exactement le même cerveau que son voisin de table.
12. La météo fait partie de ses préoccupations favorites. "Oh, madaaaaame, vous avez vu, il neige!" "Aaaaaaah, il pleut!" "Il fait trop chaauuud!" "Vous avez vu comme il fait froid?" (Non! La madaaaaaaaaame a transplané, pour venir!)" etc....
Rendez-vous sur Hellocoton !

Journal d'un prof de banlieue, Jean-François Mondot

Jean-François Mondot nous relate son quotidien de jeune prof stagiaire à travers un journal agréable à lire.
Jean-François est nommé en Seine-Saint-Denis, dans un collège difficile. Nous le suivons durant une année. Il ne cache pas ses difficultés face à des élèves turbulents. Il essaie de trouver des moyens pour intéresser les élèves, pour se faire entendre, se faire respecter.
Ce livre propose une réflexion sur le métier d'enseignant. Comment vivre au quotidien avec des élèves difficiles tout en étant inexpérimenté? Comment gérer la violence? Comment sanctionner? Pourquoi sanctionner? Nos iufm ne devraient-ils pas revoir la formation des profs? Proposeront-ils un jour des cours qui seront réellement utiles sur le terrain?
Même si Jean-François Mondot aborde quelques sujets brûlants de notre actualité, nous restons bien loin du spectacularisme déployé par les médias. Ce jeune prof sait parler avec légèreté et humour des problèmes rencontrés avec ces jeunes, pour la plupart paumés et sans repères.
Lecture agréable et très intéressante.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Toubib or not toubib, Agnès Abécassis

Agnès Abécassis nous fait entrer dans le monde d’un cabinet médical complètement déjanté.
Nous suivons les aventures d’une dentiste étourdie qui fait flipper tous ses patients, d’un gynéco misogyne, d’un acupuncteur qui fait chavirer tous les cœurs, et d’un médecin généraliste – Yohanna – qui manque fortement de confiance en elle.
Le quotidien de Yohanna va être bouleversé lorsqu’elle va se voir obligée de consulter un psy. Son mal ? Une angoisse des premières fois. Yohanna, au fil de ses aventures loufoques, va développer d’étranges facultés.
Agnès Abécassis nous livre un roman où il nous est impossible de ne pas sourire.
Un seul point négatif: le dernier chapitre. Une fin à la Mulder. Mais passons, tout le reste est excellent.
Un bouquin parfait pour se vider le cerveau.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 19 juillet 2011

Le Magasin des suicides, Jean Teulé



« Vous avez raté votre vie ? Avec nous vous réussirez votre mort ! », voilà le slogan de la famille Tuvache.

Une 4ème de couverture accrocheuse :
"Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable: la joie de vivre..."

Madame Figaro parle de "fable déconcertante", "irrespectueuse".

Un peu déçue par ce livre. Je m’attendais à un humour décalé, un humour grinçant et dérangeant mais tout reste ici très gentillet. Jean Teulé nous écrit un hymne à la vie, agréable à lire mais sans réelle surprise. Sauf peut être la dernière page. Et encore... dernier chapitre trop long, tellement long qu’on a le temps d’imaginer le dernier rebondissement. Le con. Accident d’un préservatif poreux.


A voir : 


Dans quelques mois nous pourrons voir en salle une adaptation du roman de Jean Teulé au travers d'un film d'animation réalisé par Patrice Leconte.







Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol

Partons de la quatrième de couverture: 
"Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes,
Celles que nous voudrions être,
Celles que nous ne serons jamais,
Celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l'histoire d'un mensonge.
Mais aussi une histoire d'amours,
D'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c'est la vie."
Une quatrième de couverture prometteuse pour une lecture estivale. 
Il ne s'agit pas de n'importe quelle lecture: ce roman a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2006.
Je me demande comment ils décernent ce prix... Si c'est au nombre de caractères imprimés, alors oui, ce roman vaut largement sa récompense. 660 pages qui n'ont pas réussi à me captiver. 
J'ai trouvé ce livre ennuyeux. Il ne m'a pas fait rire, ni même sourire. Il ne m'a pas fait pleurer (et pourtant j'ai la larmichette facile).  Des héros totalement communs, envers lesquels on n'arrive pas à s'intéresser.
Je ne comprends pas comment ce livre a pu, et continue à remporter un tel succès. Il est partout, dans chaque librairie. Qui n'a jamais vu cette couverture?
Un conseil: passez votre chemin ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...